Leçon 13 : La Défense contre l'Échec





La Tour blanche donne échec au Roi noir qui ne peut rester sous cette attaque. Tout autre coup qui ne supprime pas l'échec sera illégal.
Trois défenses sont possibles :




La prise : Les Noirs, plus courageux, contre-attaque en prenant la pièce qui donne l'échec.



La Dame blanche un peu présomptueuse attaque seule le monarque noir. Il ne peut fuir, aucun loyal sujet viendra le secourir, mais il se fera un plaisir de croquer la belle Dame !



La fuite : le Roi, couard, bat en retraite sur une case non attaquée.





L'interposition : Le Cavalier, courageusement, protège son suzerain, en se faisant un bouclier, couvrant l'échec.



Si le Roi Blanc, un peu inquiet du devenir de sa dulcinée vient défendre sa douce moitié, le Roi noir ne pourra plus séduire la belle, ni se sauver : il est échec et mat !



Remarquez que notre Roi blanc est sans doute courageux mais point trop téméraire, il reste planqué derrière son épouse : les rois ne pouvant être en échecs, aucun des deux ne peut entrer dans le champ royal de l'autre, se regardant en chien de faïence d'une case de distance !

Accueil Indice Siguiente

Leçons 01 | 02 | 03 | 04 | 05| 06| 07| 08 | 09| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21|