BESANCON TPG Forum

Le forum des Tépégistes

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2018-02-05 13:48:53

étain
Membres de la TPG
Inscription : 2012-05-04
Messages : 122

Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

J'aimerais entamer ici une nouvelle discussion:
Comment avez-vous vécu votre scolarité et,de façon plus générale,votre jeunesse ?
Hein ?

Hors ligne

#2 2018-08-16 11:38:57

Alopécie
Membres de la TPG
Inscription : 2012-08-01
Messages : 361

Re : Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

Très mâle...
Ecoles primaires non mixtes.
Des séquelles...
Hein?
Deux?


yikes

Hors ligne

#3 2018-08-17 12:19:10

erwick
Membres de la TPG
Inscription : 2013-11-13
Messages : 10

Re : Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

Perso,je mettais les sous-vêtements de ma mère pour aller en cours...

Hors ligne

#4 2018-08-18 07:02:09

Alopécie
Membres de la TPG
Inscription : 2012-08-01
Messages : 361

Re : Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

Bonne idée...
Cela te permet d’éviter toute cette nouvelle mode transgenre qui frôle déjà le Club (Mr Michou, etc...).
Je suis de la vieille école mais il vaut mieux un mariage gay qu’un mariage triste.
Amicalement (je me méfie néanmoins).
La menace est plus forte que l’exécution. Je préfère ainsi!!!
Et le prix de l’acier se tend. (Private joke)...

Dernière modification par Alopécie (2018-08-18 07:03:36)


yikes

Hors ligne

#5 2018-08-18 09:34:40

erwick
Membres de la TPG
Inscription : 2013-11-13
Messages : 10

Re : Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

Je crois que les ébats sont ouverts.
Question: Lorsqu'on étain la lumière,montre-t-on Hein coté sombre ?

Hors ligne

#6 2018-09-06 12:17:17

Pat62
Membres de la TPG
Inscription : 2013-09-08
Messages : 137

Re : Passé-scolarité-mouvements d'humeur.

Pourrait-on causer sérieusement messieurs? Blague à part, je suis instituteur et suis, je pense bien placé pour parler de ma scolarité, n'est-ce pas Alopécie. Aller à l'école, c'est malheureusement, trop souvent se faire formater l'esprit et le coeur. Personnellement, j'ESSAIE de ne pas trop le faire avec mes élèves, mais plutôt de développer chez eux la liberté de penser et la capacité à faire des critiques à condition qu'elles soient un tantinet réfléchies et surtout pertinentes (c'est l'idéal). L'idée est de ne pas leur imposer un système social de pensée et de relations humaines mais de les amener vers une recherche du vrai et non du convenu. Je ne l'ai pas connue dans ma jeunesse mais espère semer quelques graines chez certains.

Hors ligne

Pied de page des forums